Le Blog de Julie du 08 mars 2014

Les règles du jeu

Moi Tarzan, toi Jane, lui Cheetah!

Le nom du célèbre chimpanzé a été donné à la place de jeux près du lac, côté Eaux-Vives. Là où résonnent tout naturellement de sonores « Oohiioohiiooh ».

Pas sûr que l’onomatopée bricolée par mes soins reproduise correctement le cri du roi de la jungle! Qu’importe: les gosses qui passent de liane en liane sous les platanes de Baby plage yodlent librement et à tue-tête en s’élançant dans les airs. Trop bien, ces sensations…

Parce qu’ils jouent encore là-bas, les minots? Les installations ne sont pas démontées, comme prévu depuis novembre? Non. Et c’est tant mieux!

Malgré les panneaux d’avertissement posés par l’association Cheetah, les enfants s’amusent toujours dans ces entrelacs de chambres à air suspendues aux branches. Ce week-end, il y aura foule au paradis des jeunes grimpeurs.

Et pourquoi voudrait-on casser ces installations? Parce qu’elles ne sont pas conformes aux normes de sécurité européennes. On se pince!

Car ces normes n’auraient jamais pu inventer un truc aussi bien adapté au lieu, aussi ingénieux, aussi amusant et bon marché que celui-ci.

Elles n’auraient jamais pu concevoir qu’une place de jeu flirte ainsi avec les arbres, le sable doux et le lac en toile de fond. Tout ici hors normes…

Mais l’enfant n’est pas en danger pour autant. Il y apprend la prudence et fait ses expériences, sans qu’il y ait d’accidents particuliers à déplorer.

Et maintenant? Il faudrait que nos autorités fassent preuve de bon sens. Qu’elles entendent les pétitionnaires et ne démontent pas ce que d’autres villes européennes nous envient.

Autrement, ce serait à pleurer.

(Tribune de Genève)