Article du 26 novembre 2013

Les jeux de Baby Plage seront démontés

MARDI 26 NOVEMBRE 2013

Mariana Eduardo

Cheetah Baby Plage existe depuis treize ans. La police du feu estime que le site constitue un danger trop important pour les enfants.

JPDS

Cheetah Baby Plage, la place de jeux aux Eaux-Vives, sera démontée. Après treize ans de bons et loyaux services, la police du feu a estimé que le site constituait un danger trop important pour les enfants. L’espace de jeux, installé sans autorisations par un habitant du quartier et soutenu par l’association Cheetah Baby Plage, n’est pas et n’a jamais été «conforme aux normes européennes». La jungle de pneus n’était, jusque là, que «tolérée» par la Ville.

Pourquoi la situation est-elle différente aujourd’hui? «Le contexte a changé, explique Isabelle Widmer, cheffe du service des écoles et institutions pour l’enfance en Ville de Genève. Ce qui était acceptable il y a dix ans, quand les réglementations venaient d’être instaurées, ne l’est plus aujourd’hui. Les normes sont devenues incontournables, et les citoyens intransigeants en ce qui concerne la sécurité.» La Ville, qui jusque-là défendait l’aire de jeux, bien que celle-ci ne réponde pas aux normes de sécurité, décidait en octobre dernier de demander à l’Etat de prendre position sur le sujet. La réponse du canton est catégorique: Cheetah Baby Plage présente un risque de danger dû, entre autres, à la hauteur des installations. «Après un incident comme celui du Bois de la Bâtie, où la Ville a été attaquée pour une chute survenue sur un jeu pourtant sécurisé, la fermeture de ce complexe est compréhensible», justifie Roland Minghetti, chef du service du feu. L’Office de l’urbanisme demande alors à l’association en charge des installations de les mettre hors service jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée.

L’association et la Ville ont pourtant tenté durant des années de rendre l’aire de jeux «conforme aux normes européennes». Sans succès. Jean Georges Ernst, créateur du site, est accablé. «Les enfants adorent les jeux, mais rien n’y fera.» Il reconnaît que le parc de jeux présente des dangers, mais souligne que les enfants utilisent son installation avec prudence. La preuve: en treize ans, aucun accident n’a été recensé. Et d’ajouter que Cheetah Baby Plage est un lieu très convivial. Malgré tout, l’association, désormais totalement responsable en cas d’accident, a dû rendre les installations inaccessibles au public. Le tout sera désassemblé d’ici à la fin de la semaine prochaine.